You’d think we’d have every coffee gadget under the sun. And those devices have certainly made their way through this kitchen (Matthew loves to test new gadgets). However, I find myself every morning lately marvelling at the simplicity of our coffee system. It goes like this:

Step 1: Boil water on stove. In a pot.

Step 2: Put ground coffee in this coffee thingamajig (brought to us by lovely friends from Costa Rica).

Step 3: Pour hot water over coffee.

Step 4: Dump coffee grinds into garburator.

single serve old school

Super simple and what I would consider the most environmentally-friendly (the hardest thing is not forgetting to put a cup under). You only make what you need and there is nothing that gets put in the garbage. You can also customise your coffee (half-caf for me: 50% Knowlton + 50% Swiss Water Decaf). It makes a decent cup of joe too – though you have to experiment with how much coffee you put in the doodad.

In a world of “what’s next?” gizmos (the coffee industry is laden with them), this is a great little simple device. Though this beautifully simple version is on my wish list this year.  

 

 

Vu la nature de notre travail, nul ne s'étonnerait que nous possédions tous les types de cafetière possibles et imaginables. D'ailleurs, il est vrai que de nombreux modèles ont, à un moment ou à un autre, séjourné dans notre cuisine (Matthew adore tester de nouveaux bidules). Ces derniers temps, toutefois, je m'émerveille chaque matin devant la simplicité de notre système actuel. La méthode est la suivante :

Étape 1 : Faire bouillir l'eau dans un chaudron sur la cuisinière.

Étape 2 : Mettre le café moulu dans ce machin-truc à café (que des amis merveilleux nous ont rapporté du Costa Rica).

Étape 3 : Verser l'eau chaude sur le café.

Étape 4 : Jeter le marc (compost).

old school single serve

Cette méthode est à la fois très simple (le plus difficile, c'est de ne pas oublier de mettre la tasse en dessous!) et respectueuse de l'environnement : on fait du café comme il en faut, pas plus, pas moins. Le café ainsi obtenu est par ailleurs excellent (pour moi: 50% Knowlton + 50% Décaféiné Eau Suisse). Toutefois, il faut d'abord expérimenter pour trouver la bonne quantité de café à utiliser avec chaque tasse.

Dans un monde toujours à la recherche du prochain gadget tendance (l'industrie du café en regorge!), ce dispositif est d'une simplicité rafraîchissante. Cela dit, cette version élégante et minimaliste se trouve sur ma liste de souhaits cette année.